• Vers Noël, 20 Décembre

    Nous voici arrivés dans la dernière ligne droite et il est temps de parler des choses sérieuses.

    Donc, aujourd'hui et demain, nous allons parler des desserts.

     

    En Angleterre; Noël ne se passe pas sans pudding. Il est riche, bourratif, épais et lourd; on le prépare 5 dimanche avant Noël, car il doit vieillir et se bonifier. le soir de Noël, il est arrosé de punch et flambé.

     

    Aux USA, en Italie et en France; Le repas de Noël se termine par les cakes aux USa, le panettone chez les Italiens et la bûche chez nous. La recette de base est un simple gâteau roulé avec une purée de marron et du chocolat fondu.
    Maintenant, elles existent à la crème au beurre et je leur préfère, de loin, les bûches aux fruits, plus légères et tellement bonnes.

     

    (Je vous montrerai celle que je vais acheter à la boulangerie; pas chez Mamé, malheureusement, mais à la boulangerie de mon ancien quartier Elles sont bonnes et dans mon nouveau quartier, il n'y a pas de boulangerie.).

     

    En Alsace, il existe des gros gâteaux tel que le Christolle, moulés à la main et cuits couchés sur une tôle. Sa forme représente l'enfant Jésus enveloppé de ses langes.

     

    Il y a aussi des gâteaux dorés à l'oeuf comme le Mannelle, ils sont torsadés comme des bretzels. Tressés en croix, ils portent bonheur; en couronne ou ne escargot, ils chassent les mauvais esprits de la maison.

    N'oublions pas le kougelhopf.

     

    Demain, le Noël provençal et ses 13 desserts.

     

     

    « Sondage sur NoëlCalendrier de la saison 2011 de F1 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :