• Asnières-sur-Vègre est une commune de la Sarthe, dont les habitants sont appelés les Asnièrois.

     

    Asnières vient du mot asinus, âne en latin.

     

    L'église Saint-Hilaire a des peintures murales qui font la célébrité de l'édifice. A partir du XIème siècle, les chanoines embellissent et développent leur seigneurie d'Asnières. C'est ainsi qu'ils achètent la nef et que selon leurs souhaits, les murs de l'église sont décorés.

     

    L'ancienne cour de justice, appelée aussi le Temple, dont la construction remonte aux XIIIème et XIVème siècles, est un édifice exceptionnel tant par son ancienneté que par son traitement architectural.Siège de la seigneurie ecclésiastique d'Asnières au XIIIème siècle, gentilhommière au XVème, puis métairie au XVIIIème siècle, cet édifice est finalement partagé en appartements au XIXème siècle. Il est aujourd'hui propriété de la commune.

     

    Ne pas manquer le Vieux Pont, qui offre une très belle vue sur la Vègre. De style roman, il a été reconstruit au début du XIXème siècle.

     

    A voir pas loin, le manoir de la Cour, le château de Moulinvieux, le manoir de La Tannerie, le manoir des Claies.

     

    Il est fort probable que la présence d'un gué a déterminé la naisance de ce village.

     

    Asnières a connu une vie minière intense au XIXème siècle. L'exploitation des mines d'anthracite, ouvertes à partir de 1820, alimente de nombreux fours à chaux de la région. vers la fin du siècle, elle est abandonnée, après une tentative de reconversion dans le chauffage domestique.

     

    images-copie-1.jpg

    Le pont sur la Vègre

     

    Toujours le pont                                                                           

     

     

     

     

    imagesa-copie-1.jpg


    votre commentaire
  • Bonjour,

     

    Pour ma 1ère participation à la communauté de Babou, je vous emmène à Verneuil/Avre dans l'Eure.

     

    Cette ville est située dans la région Haute-Normandie.

     

    Sous l'Ancien Régime, la ville s'appelait Verneuil-au-Perche ou simplement Verneuil.

    L'actuelle dénomination Verneuil-sur-Avre a été officialisée à une date inconnue, supposée entre 1882 et 1943.

     

    La commune est traversée par l'Avre.L'Iton traverse la commune de Cintray à quelques kilomètres de Verneuil.

     

    Siège de Verneuil ( 1173) entre Louis VII de France et Henri II Plantegenêt.

    Bataille de Verneuil ( 1424) ,victoire anglaise en août 1424.

    Prise de Verneuil par les Français à la fin de la guerre de Cent Ans, le 9 juillet 1447.

     

    Verneuil fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

     

     

    Lieux et monuments.

     

    Eglise de la Madeleine, monument historique avec sa tour de 56m de haut, de style gothique flamboyant.

     

    Eglise Notre-Dame.

     

    Tour Grise; elle tire son nom d'une pierre de couleur marron utilisée pour sa construction et nommée "grison".

     

    Abbaye Saint-Nicolas.

    Vestiges de l'église Saint-Jean bombardée en 1944
    .

     

    Le centre de loisir Center Parcs.

     

    280px-Madeleine_Verneuil.jpg

     La tour de la MadeleineOFFICE-DE-TOURISME-DU-PAYS-D-AVRE-D-EURE-ET-D-ITON_annuaire.jpg

    Autre vue de la Tour de la Madeleine

     

    En espérant vous avoir intéresser.

     

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, je vais vous parler du château de Vaujours, situé à côté de C.la-Vallière dont je vous ai parlé hier.

     

    Il est situé à 3km exactement au sud de Château-la-Vallière.

     

    HISTOIRE.

    Le fief de Vaujours dépendait de la sénéchaussée angevine de Baugé et du diocèse d'Angers.Hugues 1er d'Alluye, vivant en 978 en est le seigneur le plus anciennement connu. Le château des barons de Chasteaux, fut édifié aux confins de l'Anjou afin d'en défendre le territoire.

     

    La construction du château de Vaujours peut être attribuée à Hugues VI d'Alluye ou à Rotron de Montfort vers 1250.

     

    Lors de la Guerre de Cent ans, la forteresse ne fut jamais prise par les Anglais.Une restauration importante fut effectuée au XVème siècle.Puis Jean V de Bueil, surnommé le "fléau des Anglais", rendit les défenses telles que le château-fort devint imprenable. Il y mourut en 1477.

     

    Louis XI y séjourna lors de ses visites en Anjou.

     

    La fille de Charles VII et d'Agnès Sorel, Jeanne, épousa Antoine de Bueil, le fils de Jean V de Bueil.

     

    Sous l'Ancien Régime, le château fut offert à Mademoiselle Louise de la Vallière, ancienne maîtresse de Louis XIV, comme lot de consolation du roi Soleil et devint duchesse de Vaujours.

     

    Le château de Vaujours resta innocupé au XVIIIème siècle.En 1815, il fut vendu à Thomas Stanhope-Holland qui l'utilisa comme carrière de matériaux.

     

    Le site fut inscrit le 24 octobre 1944 aux Monuments Historiques et les ruines classées aux Monuments Historiques le 26 ja,vier 1989.

    Ce domaine est, de nos jours, une propriété privée.

     

    150px-Louise Fran%C3%A7oise de la Baume Le Blanc%2C duchess

    Louise de la Vallière


    votre commentaire
  • Bonjour,

     

    Pour notre promenade dominicale, je vous emmène en Indre-et-Loire, à Château-la-Vallière.

     

    Cette commune est située à 35km au N O de Tours, à 60km d'Angers à l'Est.

    En 2007, la population recensée était de 1 585 habitants.

     

    HISTOIRE.

     

    Sous l'ancien régime, Château-la-Vallière faisait partie intégrante de l'Anjou et plus précisement de la sénéchaussée de Baugé jusqu'à la Révolution française.

     

    La localité était dénommée "Châteaux-en-Anjou" avant qu'en mai 1667, Louis XIV n'érige Vaujours ( actulle commune de C.la.Vallière) en duché et ne l'offre à Louise de La Vallière, son ancienne maîtresse.

     

    Lors de la création des départements français en 1790, toute la partie orientale de l'Anjou de C.la Vallière à Bourgueil, en passant par le domaine du château de Gizeux, fut rattachée au tout nouveau département de l'Indre-et-Loire.

     

    Aujourd'hui, cette région est appelée la Touraine angevine.

     

    100px-Blason_de_la_ville_de_Ch-C3-A2teau-la-Valli-C3-A8re_-.png

     Les armes de Château-la-Vallière se blasonnent ainsi:

    Coupé de gueules et d'or au léopard lionné coupé d'argent et de sable, lampassé, viléné et couronné aussi d'or, brochant sur la partition.

     

    Souhaitant vous avoir intéressés.

     

    Infos prises sur Wikipédia!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
Autumn Falling Leaves