• Pourquoi je ne vais pas bien

    Non, je ne vais me plaindre; non je ne vais pas râler, je vais juste vous expliquer pourquoi je ne vais pas bien en ce moment et pourquoi je pète les plombs.

    C'est sur les conseils de Gypsy que je le fais, car elle me dit d'en parler pour extérioriser mon angoisse; l'ennui, c'est que quand je le fais, on me rit au nez, alors j'espère que vous ne ferez pas de même.

    Il y a quelques temps, je suis allée en ville et j'ai rencontré une dame que je connais sur le chemin du retour; nous avons discuté un peu et je n'ai pas vu que quelqu'un arrivait de je ne sais où.

    Pourquoi me suis-je retournée? Je l'ignore, mais là, j'ai vu un homme à distance respectable derrière moi; pour raison pratique, j'ai traversé la chaussée et l'homme a fait la même chose; j'ai retraversé, lui aussi.
    Comme j'ai de grandes jambes, j'allais assez vite, malgré Michaël avec moi et pour être sûre de me rattraper, ce type s'est mit à courir et à ma hauteur, m'a demandé quelle était la race de Mic.
    Mon dieu que je n'ai pas aimé son regard, ni le sac de sport qu'il avait avec lui.
    Gràce au Ciel, une voiture s'est arrêté de l'autre côté de la chaussée et j'ai traversé pour aller en direction du conducteur; le type qui me suivait aussi, bien sûr, mais quand il a vu que je me dirigeais vers le conducteur dans le coffre il a changé de direction en me suivant du regard.
    Heureusement, l'autre homme a été très aimable et a accepté que je reste 2 mn avec lui et comme l'autre a disparu, j'en ai profité pour passer par un coin où il ne pouvait pas me voir et je suis rentrée snas encombre, mais en me retournant.

    Depuis ce jour, je n'arrive plus à aller par là et je sors la peur au ventre; je vais toujours dans le même coin maintenant, car il y a du monde qui passe et je peux rentrer dans des jardins qui sont ouverts;pas par l'autre chemin.

    Voilà, je n'arrive pas à surmonter, même s'il ne m'est rien arriver, mais si cette voiture providentielle n'était venue, que ce serait-il passé?

    En vous écrivant, je tremble retrospectivement.
    Il me faut arriver à surmonter cet évènement, mais pas facile.

    Vous constaterez que je ne me suis pas plainte, je n'ai pas râler, mais je voulais vous expliquer pourquoi je ne suis pas bien du tout.

    Merci de m'avoir lue!

    « Mardi en beigeMa région pour Ava »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :