• Poème

    Ce matin, j'ai l'âme poétique et je vous propose un poème lu dans une revue.

     

     

     

                                    Réflexion sur la gentillesse.

     

    Qu'est-ce que la gentillesse?

    Pour beaucoup un aveu de faiblesse

    Vu comme une forme de mièvrerie

    Qui plombe toute volonté de défi.

     

    Alors, est-ce de la disponibilité?
    Peut-être, si non espoir de réciprocité

    Est-ce une grande vulnérabilité?
    Elle est perçue, par certains, comme une fragilité.

     

    On dit souvent avec une sorte de mépris

    Une telle, un tel est gentil

    C'est avec un ton condescendant

    A ne pas prendre comme un compliment.

    Conclusion. Comment définir la gentillesse?
    Peut-être est-ce la qualité des êtres qui toujours

    Sont empreints de la plus grande délicatesse
    Les inconditionnels du mot amour.

    Anny Lapoire, lectrice de la revue.

     

    007.JPG

    « Pain perdu différentAdieu Maître Capello »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :