• La trouille!

                                           

     

    Ca, c'est moi!

     

    La pauvre, allez-vous dire! Peut-être ou pas!

     

    Mais ce matin, j'ai eu une des trouilles de ma vie; je vous raconte.

    Je promenais Mic et je suis allée voir pour mon imprimante, je vous en parle avec le bonsoir; en revenant, je ramasse une fleur de marronier que vous verrez ce soir aussi et j'entends les pompiers ou la gendarmerie; rien d'anormal et c'est vrai.

    Un peu plus loin, je les réentends, de plus près cette fois et je ne les vois toujours pas.
    Pas loin de l'immeuble, à 2 mn même pas, j'entends un homme dire "attendez monsieur, on peut pas rester comme ça, il faut qu'on discute"; comme j'ai vu des roues stationnées devant une porte d'immeuble, je ne pouvais voir le véhicule caché par de la végétation, j'ai pensé à une querelle de voisinage.
    Et plus rien!
    Encore plus près de l'immeuble, un homme courait derrière moi, un peu fort et bon, ce n'est pas la 1ère fois et je me suis dit qu'il était pressé; et j'entends "monsieur, monsieur", par des voix masculine et féminine.
    Je me retourne et l'homme ne courait plus, il marchait et m'a dépassée; et voilà derrière 2 personnes que j'ai pris pour des gendarme/gendarmette, et qui en fait étaient pompiers; ils m'ont doublée aussi et j'ai commencé un demi-tour, car je pensais qu'il y avait un truc louche.
    En prenant mon courage à deux mains, j'ai repris ma marche en avant, mais doucement et au coin de la rue, j'ai regardé si je pouvais avancer sans risque.
    Plus loin, j'ai vu la femme pompier avec un geste d'impuissance, car le fuyard avait pris trop d'avance et la voiture de pompier est venue les rechercher et ils sont partis pour essayer de retrouver l'homme.

    Je vous assure, ça fiche la trouille, car il n'avait pas l'air bien ce type et il avait un drôle de regard; une voisine l'a vu aussi, quand il est passé à côté d'elle et elle a aussi trouvé qu'il avait l'air pas bien.

    J'espère qu'ils l'ont rattrapé, sinon, cela veut dire que dans le coin, il y a un type pas net en liberté!

    De vous en parler, ça me fait dresser les poils sur les bras!

     

    Demain, petite promenade et là où il y a du monde.

    Pardon de vous avoir dérangé avec mes histoires, mais j'avais besoin d'en parler.

     

    images.jpg

    « Un souvenirBonsoir »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :